Comment faire un bullet journal

Qui dit nouvelle année dit nouvelle organisation ou en tout cas optimisation d’organisation.

Et pour ma part je vois passer tellement de #bujo que je me suis dit que j’allais tenté l’expérience  mais à ma manière. Et oui je sais c’est 10 ans après tout le monde …

Ce qui m’a surtout motivé c’est le livre Bullet Journal paru aux éditions Le Temps apprivoisé. J’ai reçu la version « Petit Guide pour grand Bullet » puis « au boulot » et là gros déclic. J’allais m’y mettre. Alors attention je ne suis pas une bonne dessinatrice, d’ailleurs c’est un de mes objectifs de l’année, apprendre, donc mon bujo c’est vraiment un outil que je trimballe partout avec moi et qui contient tout. Bon par contre si je le perds… je suis un peu comme sans mon smartphone !

Je vais vous donner quelques recommandations que je trouve utile pour démarrer, vous organiser et peut-être adhérer à cet outils qui est addictif je l’avoue ! Je tiens vraiment à préciser qu’il faut vraiment omettre l’idée d’avoir des pages parfaites mais utiliser ce carnet comme le carnet à tout faire. Une fois que l’on a adhéré à ce principe, on trouve vraiment ses marques !

 

materiel1

Pour commencer, arrêtons de penser qu’il faut investir dans une tonne de matériel pour démarrer un bullet. Pour ma part j’utilise un carnet de la marque Leuchtturm 1917 (on est d’accord c’est imprononçable). Je l’ai acheté sur CSF et nous avions alors la possibilité de le faire gravé. C’est pour moi  le petit détail que j’aime particulièrement . Vous pouvez aussi partir d’un carnet pré-rempli plusieurs marques le proposent mais je trouve justement cela moins flexible. Le carnet vierge permet de l’adapter à nos besoins tout l’intérêt est la à mon sens.

Ensuite la majorité du temps, j’utilise le même stylo noir Un uni ball Jestream. Mais choisissez ce qui vous plait ou ce que vous avez dans vos tiroirs pour le moment. Un crayon à papier et une gomme. Des feutres Edding et des petits stickers glanés à droite à gauche ! C’est tout. J’ai le tout dans une mini trousse acheté à Copenhague de la marque Normann. Simple et minimaliste. Je trimballe le carnet et ma trousse partout avec moi. Mais détail important elle ne pèse pas une tonne.  Mon bullet n’est pas hyper décoré ce n’est pas le but , je n’ai pas vraiment le temps. Je le vois vraiment comme un outil d’organisation. A vous de voir !

 

choix du carnet pour le bullet

orga

mon bulletbullet journal ilovediy

Pour bien démarrer je me suis beaucoup aidé du livre de Julie Zunzun comme évoqué plus haut. Car quand on se lance on est un peu perdu. Là le livre explique pas à pas, par ou commencer. Il donne des exemples de pages et j’avoue que je n’ai pas cherché plus loin au départ. Puis au fur et à mesure que les pages avancent, nos besoins s’affinent et l’on va vraiment trouver sa propre organisation.

Julie donne aussi des conseils de lettering, de petits déco ect… Ce livre est vraiment complet je vous le recommande. La version Boulot existe aussi et elle est assez intéressante aussi.

J’ai reçu pour Noël le génialissime livre de Julie Adore, sur le doodling et j’avoue que c’est assez complémentaire. Mon objectif de cette année est de dessiner plus et sa méthode est fluide et agréable. Ces petits doodle me servent donc à « décorer » un peu mon carnet mais je vous le répète pour moi ce n’est pas le but.

Je vais aussi me mettre à l’aquarelle cette année. Si vous avez des recommandations mais si vous le souhaitez je vous ferais aussi un article pour se lancer. Juste pour voir, j’ai acheté cette palette de peinture chez Babou pour 3€ et ça m’a donné envie d’investir dans une palette chez Sennelier.

 

mes pages1les outils pour reussir son bulettmes pages de bullet

Je vous laisserais approfondir les pages classiques d’organisation (index, calendex, Planning du mois….) car je vais vous parler ici des pages que j’utilise le plus souvent :

La page du planning mensuel me permet de me fixer des tâches à faire dans le mois , mais aussi de me fixer des objectifs à moyen terme : Doodler, aller aux pilates 2 fois par semaine ou réserver des vacances. A la fin du mois je peux ainsi voir si j’ai atteint mes objectifs. J’y ai aussi une partie notes.

Les pages hebdomadaires : c’est mon indispensable !

Je note aussi bien les tâches boulot, perso ou pour le blog. J’en crée 4 d’un coup car maintenant je suis rodée j’en attends toujours la même chose donc la structure ne change pas.

Il y a une colonne par jour et une colonne pour le week-end.

Un espace dédié au repas que je planifie pour gagner du temps et bien manger ! Un espace pour les notes  (courses à faire pour la maison, pour le blog ) ou des tâches à reporter  si mes pages pour les noter ne sont pas créées.

J’ai aussi un planning mensuel éditorial pour le blog avec aussi bien les contenus de mes réseaux que ceux du blog.

La page Idées créatives me sert à lister dès que j’ai une idée mes futures DIY ! Et j’avoue que c’est très pratique.

La page To read : Mes futures lectures car avant je perdais toujours mes listes ou les recommandations que l’on me faisait.

Il y a aussi la page dédiée aux infos importantes (codes, nom de comptes ect…)

Une page citation, ou je note des petites phrases pour le plaisir sans but pour le moment.

Une page très utile avec mes étiquettes d’expédition Vinted et le vêtement associé.

les accessoires pour se lancer dans le bullet journal

Voila pour le moment la forme que prends mon bullet. N’hésitez pas à partager vos astuces en commentaires et à me dire si vous avez envie que je continue à partager mes pages qui risquent encore d’évoluer.

xoxo

signature transparent250

Rendez-vous sur Hellocoton !