Voyage

VLOG : Tous les secrets du papier d’Arménie

Je vous en parlais sur mes réseaux sociaux j’ai eu l’immense privilège de visiter les usines du papier d’Arménie. Je n’aurais jamais pensé que ce produit était en réalité un produit 100% français et surtout fabriqué en France et plus précisément à Montrouge à deux pas de Paris. La fabrication est artisanale ce qui lui donne tout son charme.

L’histoire de ce papier emblématique démarre en 1825 lorsque Auguste Ponsot découvre lors d’un séjour en Arménie les vertus désinfectantes et odorante du benjoin, une résine venue de Malaisie. De retour en France, avec Henri Rivier ils parviennent à liquéfier le benjoin dans l’alcool et découvrent un procédé de trempage permettant à un papier spécial imprégné de cette solution, de se consumer sans produire de flamme.

J’ai eu la chance de rencontrer Mireille Schvartz, arrière petite-fille d’Henri Rivier qui perpétue la tradition familiale en respectant scrupuleusement le savoir-faire.

Nous avons pu visité l’usine dans ses moindres détails et j’ai voulu vlogger pour que vous puissiez vivre cette expérience avec moi.

Le papier d’Arménie existe en 3 parfums :

Le carnet vert Mythique appelé triple

Le petit bleu ou Carnet d’Arménie

Et celui qui a tout mon amour le Carnet Rose aux effluves très gourmandes.

Et vous fans du papier d’Arménie ?

signature transparent250

dans les coulisses du papier d arménie le benjoin papier d arménie papier d arménie papier d armenie made in france vlog je visite la maison du papier d arménie

affiche dans les coulisses du papier d arménie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voyagez à Madère avec un bébé

les plantations de bananes a  MadereAu mois de Février on a eu un énorme besoin de faire un break. La fin de l’année a été intense pour moi et j’étais à plat. Elsa aussi d’ailleurs. On a d’abord pensé partir au ski mais j’ai vite changé d’avis. Elsa est tout le temps emmitouflée sous 1001 couches entre l’écharpe, le bonnet et la grosse doudoune dans laquelle elle arrive à peine à bouger. Du coup je n’avais pas du tout envie de passer ma vie à l’habiller et la déshabiller. Je voulais du soleil mais pas trop, du dépaysement mais à seulement quelques heures d’avion bref le beurre et l’argent du beurre. Madère s’est imposée tout de suite. Je vous raconte pour quoi c’est la parfaite destination avec un bébé en bas âge.

Rendez-vous sur Hellocoton !